Baume

  • Baume de la Favière (Arsure-Arsurette)

    Pierre-Jean Barletta, Guillaume Ballet, François Jacquier
     
    Un belle sortie technique, inopinée, que l'on doit à une simple étourderie de Pierre-Jean. En effet le week-end précédent, lors du stage "Burgo-Comtois" Pierre-Jean qui déséquipait a oublié son kitounet contenant son nécessaire de secours vers -105 m. Une bonne raison de joindre l'utile à l'agréable en retournant le chercher.

  • La Baume à Bélard (Arsure-Arsurette)

    Dominique Guyétand, François Jacquier

    Depuis le début de la semaine de nombreux messages font état d'un projet de sortie club jusqu'à -120 à la Baume à Bélard et la liste des participants ne fait que croitre avec des variantes allant de 8 à 10… Les deux retraités qui suivent discrètement ses échanges pensent sensiblement la même chose : Autant de monde en même temps dans cette suite de puits risque d'évoluer rapidement vers un beau bazar avec des temps d'attente mortels pendant la phase d'équipement…

  • La Baume à Bélard (Arsure-Arsurette)

    Jérémy Bolard, Louis Daudet, Willy Bourgeois-Moine, Guillaume Ballet, Jérémy Pignier, Pierre-Jean Barletta, Jean-Luc Lacroix, François Jacquier

    Après quelques chamboulements de dernière minute dans l'effectif, nous nous retrouvons tout de même à 8 pour cette sortie club à tendance verticale. Un beau score tout de même !
    Tout le monde se retrouve à 11 h sur le parking du Chalet des Arches pour un petit casse-croûte sous un soleil frileux.

  • Rivière de la Baume (Poligny)

    Alexia Cottet, Myriam Lugand, Julie, Thomas & Bruno Mischler

    Initialement il était prévu d’organiser une sortie découverte pour Alexia (copine de Thomas). Myriam demandeuse, en fin de semaine, d’une sortie pour le vendredi après-midi se trouve très intéressée par l’idée.
    Nous voilà donc à 13h30 à la gare de St-Laurent pour récupérer Myriam qui est venue… Mais non, pas en train ! À pieds ! Faut suivre un peu.
    14h30, nous sommes à Chamole. Vite changé nous voilà prêt pour la "Grande Aventure", avec un grand "G" et un grand "A", pour Alexia dont ce sera sa première véritable expérience spéléo.
    Ah, tiens ! On a oublié le kit. Bon ben c’est pas grave. Y avait juste la corde pour assurer l’entrée. Le terrain est sec, nous ne sommes pas nombreux, ça va le faire.
    La montée au porche se passe sans encombre et nous voilà dans la galerie d’entrée. Les recommandations d’usage sont distillées sous l’œil attentif d’Alexia. Blabla – chauves-souris – blabla – gypse – blabla – pas tomber, etc, etc. Et nous voilà partis !