Spéléo

  • Grotte des Brasselettes (Lavancia)

    Jean-Luc Gabet, Christophe Schneider, François Jacquier 

    Initialement prévue dimanche cette sortie est repoussée au lundi pour de meilleures dispos pour chacun. Le but principal est d'aller terminer la topographie de la Galerie des Zipos découverte en 2009 aux confins de la cavité au-delà d'une voûte mouillante d'une vingtaine de mètres.

  • Grotte des Foules – Saint-Claude

    Thomas, Bruno Mischler

    Ce jour nous ne sommes que deux à faire ce pèlerinage aux Foules. François, sous prétexte d’y avoir été dimanche, ne veut pas y retourner parce qu’il ne s’en est pas remis. Jean-Luc, quant à lui, préfère faire de la désobe dans sa salle de bain. Non mais je vous jure !
    Nous voilà garé sous le captage et entamons la grimpette sous un soleil de plomb. Ça faisait un bout de temps que je n’avais pas remis les pieds aux Foules et bien vite je trouve pas mal de changement, déjà, sur le chemin.

  • Grotte des Foules (Saint-Claude)

    kitToff Schneider, Vincent Quatrepoint, Dom Guyétand

    Avec cette magnifique météo, il ne fallait pas louper une incursion profonde dans notre mythique grotte sanclaudienne, même si des chantiers importants étaient en attente depuis de (trop) nombreux mois.
    Pour sa première visite dans la cavité, Toff aura droit à un plat de résistance bien copieux, puisque nous avons décidé de faire en quelque sorte un pèlerinage, jusqu’au sommet des cheminées du Vent.

  • Grotte des Parchets (Aromas)

    grotte des parchetsMarie Parachout, Pierre-Jean Barletta, Angélique Frichet, François Jacquier
     
    Cinq à dix minutes de route seulement pour rallier la grotte de Dingeat à celle des Parchets. Ici la marche d'approche est des plus courtes dans la mesure où l'entrée, qui ressemble à un trou de blaireau, s'ouvre dans la rigole sur le bord du chemin.
    Ici aussi le comptage des chauves-souris sera un des prétextes à la visite, mais c'est aussi l'occasion de venir vérifier si les observations faites il y a une vingtaine d'années sont redevenues d'actualité... Sur les trois "nouveaux", seule Marie sais déjà ce que l'on peut rencontrer dans cette grotte, pour les autres ce sera peut-être une surprise...

  • Grotte du Burlandier (Lalleyriat - 01)

    Anne Corriol, Jean-Luc Lacroix, Philippe Mercanton, Pierre-Jean Barletta, Sylvain Raffourt (l'oncle de PJ), Lise Ameline (une revenante...), François Jacquier

    Le BurlandierUne sortie programmée à l'avance pour une fois, sous l'insistance de Pierre-Jean qui, il faut le dire, tenait absolument à partager la découverte de cette cavité hors normes avec son oncle.

    Six participants initialement prévus mais l'agréable surprise de voir Lise se greffer au groupe à la dernière minute. Peu d'entre vous la connaisse, en effet on a perdu de vue cette gamine il y a 6 ou 7 ans quand elle a quitté la région, Mais auparavant elle avait eu quelques bonnes années d'activités au sein de notre tribu tant en spéléo qu'en canyon. Et là c'est une belle jeune femme qui nous revient sur une moto pétaradante pour quelques jours seulement  mais qui n'a pas pu résister à l'envie de partager avec nous cette sortie.

  • Grotte du Tunnel (Arbois)

    iconeMyriam Lugand, Guillaume Ballet, François Jacquier

    Pour une fois c'est Mimi qui sollicite une sortie spéléo en semaine, ce serait donc mal venu de ne pas la contenter !
    La grotte du Tunnel, cavité sans difficulté, était déjà dans les tuyaux depuis un moment compte tenu de la petite forme physique de Mimi. Guillaume a également répondu présent pour découvrir cette jolie grotte qu'il ne connait pas. Premier rendez-vous à St-Laurent pour récupérer Mimi, puis nouvel arrêt à Montrond où Guillaume nous attend.
    Guillaume prend soin de repérer la route et le sentier d'accès car il compte bien y revenir avec Jean-Claude qui a vainement chercher l'entrée il y a quelques mois.

  • La lésine du Miroir

    Pascal Bondier, Guy Faure et sa fille Laura, François Jacquier

    Guy Faure est hydrogéologue à St-Lup, il organise une rencontre nationale de géologue les 28 et 29 septembre dans la région de St-Claude /Oyonnax et m'a contacté pour voir la possibilité d'organiser une sortie spéléo pour l'occasion.Lésine du Miroir

  • La Petite Borne Sonnante (Villards-d'Héria / Lavans-les-St-Claude)

    iconPierre-Jean Barletta, François Jacquier

    On profite d'un des rares jours de disponibilité de Pierre-Jean pour faire une petite remise à niveau et une virée souterraine sans prétention. Notre choix se porte sur ce petit gouffre assez proche où l'équipement est sans doute à revoir.

  • La Rivière de la Baume (Poligny)

    iconClaire Mermet, Aurore et Christophe Schneider, Philippe Mercanton, Jean-Luc Gabet, François Jacquier  et sa fille Fabienne accompagnée de Baptiste son copain

    Encore une sortie collective à huit, ça devient presque la routine, on n'était pourtant pas coutumier d'une telle affluence !

    C'est Claire qui est encore à l'origine de la sortie d'aujourd'hui après avoir interroger la liste en milieu de semaine. Le président avait pour mission d'accompagner sous terre Baptiste, le copain de sa fille, alors pourquoi ne pas regrouper tout le monde dans le même sac. La Borne aux Cassots était initialement programmée mais la météo n'était pas très optimiste alors il a donc fallut trouver un plan "B". La Rivière de la Baume qui n'est que peu touchée par les intempéries fut donc envisagée.

  • Le gouffre des Grandes-Roches (Coyron)

    Situation et accès

    Commune: Coyron
    Canton: Moirans-en-Montagne
    X: 857,27   Y: 173,50   Z: 495m

    Contrairement à certaines cavités jurassiennes, la marche d'approche du Gouffre de la Grande Roche n'épuisera pas les spéléos. En effet, l'entrée s'ouvre à 3m de la route D.470 à 1200m de Coyron en direction du Pont de la Pyle. À cet endroit la route s'engage dans une large tranchée. Le gouffre qui s'ouvre au pied de la paroi nord est masqué par un ouvrage de béton surmonté d'une plaque métallique.

  • Le puits du Fyète (Crenans)

    Participants : Jérémy Bolard, Louis Daudey, Willy Bourgeois-Moine, François Jacquier, Christophe Schneider, Bruno Mischler, Jean-Luc Gabet, JennyMoïli (SDNO)

    À l'origine j'avais prévu d'aller à Menouille pour équiper le P60, mais faute de combattant... Et ! C'est en discutant avec François du puits du Fyète que l'idée germa. Un P30 facile d'accès, facile à équiper... même en solo, ça l'fait. De plus faut pas rentrer tard parce que le soir j'ai un truc de prévu.
    Donc, je récupère une corde de 50 auprès de notre vénérissime Président et je lance l'idée en l'air. Le vendredi soir déjà les 3 jeunes réserves leur samedi après-midi, Christophe vient et... Jean-Luc est emballé par l'idée de tâter du puits. Bien bien bien !

  • Le Trou du Trail (Meussia - 39)

    Jean-Luc Gabet, François Jacquier

    Fin septembre, un des organisateurs du Duo Trail des Crozets me signale avoir trouvé un orifice de puits le long du tracé de la course. Dès le lendemain (19/09), veille de la course, je me rends sur place selon ses indications. Un petit quart d'heure de marche en forêt est nécessaire pour atteindre le sommet d'une ligne de falaise qui domine une immensité forestière qui s'étale vers l'ouest. Le point de vue à lui seul vaut le détour.

  • Les mystères de la grotte des Brasselettes à Lavancia (Jura)

    Avant propos

    Voici contée l’histoire moderne de cette petite grotte, qui nous a bien occupé de 2003 à 2012.
    Pour mieux s’imprégner de l’ambiance, il faut s’appuyer sur les photos suivantes : Diaporama
    Ces dernières sont des photos prises sur le vif  et dans l’action, dans les conditions difficiles de l’exploration (boue, buée, eau, etc…). Elles ont avant tout une valeur historique, et non pas esthétique.

  • Lésine de Fontenu (Fontenu)

    iconThomas & Bruno Mischler

    Après notre échec cuisant de mercredi dernier, avec Marie, et comme le disait ma grand-mère : cent fois sur le métier remet ton ouvrage. Nous revoilà à pied d'œuvre mais cette fois ce n'est pas sans carte, sans GPS ni bottes (comprenne qui pourra...). Et cette fois, pour l'accès, nous ne suivrons pas le topoguide. nous repérons un parking bien plus à l'ouest que sus nommé dans le topo et, une fois le GPS activé, nous voyons que nous ne sommes pas si loin du trou.
    Nous nous équipons rapidement et prenons un chemin bien marqué et visible depuis la route mais encore bien enneigé. Arrivé au premier carrefour l'affaire se corse. Le chemin bien marqué n'est pas le chemin qui mène au trou. Ledit chemin est à peine visible et ce sera comme ça jusqu'à destination. Ouf qu'on a un GPS ; il nous fera gagner un temps précieux.

  • Lésine du Pré Margueritte (Saffloz)

    Angélique Frichet, Claire Mermet-Maréchal, Jean-Luc Gabet, François Jacquier (SCSC) - Lucy Lemoine (SDNO)

    Après la Lésine à Lambert, voici la deuxième "sortie filles" de l'année 2016. Au départ les demoiselles réclamaient quelque chose d'un peu long et un peu costaud, le gouffre d'Antona dans l'Ain (-110 m) était alors envisagé. Puis, la fatigue de la semaine, les tracas et une "petite forme" contagieuse ont fait réviser le programme initial. Il fallait alors trouver un objectif moins éloigné et d'envergure plus modeste tout en excluant les classiques habituelles. Le Pré Marguerite, que le président avait visité une seule fois avec Eric il y à déjà 11 ans, est loin d'être une classique mais l'enchainement de ses deux puits nous avait laissé un agréable souvenir et une nouvelle visite de routine fut retenue.

  • Nouveau gouffre dans le Bois du Fyète (Crenans)

    Jérémy Pignier, Dominique Guyétand, Jean-Luc Lacroix, François Jacquier 

    FyeteUne semaine après la découverte inopinée de cette nouvelle cavité, les conditions et dispositions sont réunies pour aller en faire l'exploration.

    Rendez-vous est donné à Crenans chez Jean-Luc en début d'après-midi. La morosité du ciel et les averses intermittentes ne boostent pas le dynamisme du groupe et la pause café s'éternise un peu… Il faudra pourtant accepter l'idée d'aller se faire tremper et tout le monde se retrouve finalement au parking sur la route forestière. Une fois changés, équipés et déjà bien humide les ennuis commencent : Le GPS du smartphone présidentiel refuse obstinément de se caler. La position du trou apparaît bien sur le fond de carte mais il est impossible de nous situer exactement au milieu de ces pentes boisées… Il devrait pourtant n'y avoir aucune difficulté : le gouffre est pointé exactement au-dessus du "U" de "Bois du Fyète", en remettant ça à l'échelle réelle du terrain ce "U" devrait faire au moins 50 m de haut et il reste cependant introuvable… Encore une erreur des cartographes !

  • Opération Berger 2017 massif du Vercors 38 Isère

    Du Lundi 07 au jeudi 10 août 2017

    Le gouffre Berger est un grand, beau et mythique gouffre situé dans le massif du Vercors en Isère.

    Il fut le premier gouffre au monde exploré au-delà de moins 1000 m (-1191 m exactement !) et dans les années 50. Depuis, on vient du monde entier pour le visiter. Le réseau dépasse actuellement les 35 km.

    L’opération Berger 2017

    Le CDS 39 avec Rémy Limagne, organise depuis 6 années déjà, une gigantesque opération quasi "internationale" de dépollution, qui consiste à remonter les centaines de Kg de déchets accumulés durant plus d’un demi-siècle d’expéditions.

  • Prospection dans le Bois du Fyète (Crenans)

    François Jacquier

    Un début d'année qui commence pas mal !
    Pas parti spécialement pour prospecter le président ressentait plus le besoin de prendre l'air tout en promenant son Canon et ses nouvelles chaussures de marche jetables trouvées la veille pour 9,95 €uros chez Décathlon. C'est un peu par hasard qu'il se retrouve sur la route forestière entre Les Crozets et Crenans. Tiens, pourquoi ne pas aller faire un pèlerinage au Puits du Fyète et voir comment vieillissent les aménagements installés à l'entrée. Et c'est parti pour une petite grimpette au sommet du Bois du Fyète puis sur la sente qui longe son arête vers le Sud. Les nouvelles chaussures se comportent pas trop mal : confortables, bonne accroche en montée et tenue de route correcte dans les virages.

  • Prospection dans le Cirque de Vulvoz (Vulvoz)

    iconFrançois Jacquier

    Le but premier de cette sortie était de retrouver et de pointer la Grotte du Renard, un trou perdu dans les pentes abruptes du cirque de Vulvoz. La cavité fait environ 70 m de long avec des escalades et des petits puits, le tout se terminant sur un long plan d'eau profond. Nos anciens l'avaient explorée dès 1952, la génération suivante y était revenue vers 1977 et on avait même plongé le plan d'eau terminal en 1983.

  • Prospection dans le Haut-Jura suisse (Le Chenit -CH)

    François Jacquier

    Un petit pélérinage en Suisse sur les hauteurs de Bois d'Amont. Un secteur très riche en cavités verticales que nous avons fréquenté assidûment durant les années 80 / 90, demandez au Dom !
    Les entrées sont toujours aux mêmes endroits, au beau milieu d'une forêt d'altitude très dense, assez déroutante en comparaison des Monts Jura pelés comme nous les connaissons.