Les mystères de la grotte des Brasselettes à Lavancia (Jura)

Techno-parade, ou la musique intra-terrestre :

Dans les hauteurs, où des bruits étranges se font entendre dès 2003, une escalade en artif (escalade à l’aide d’un perforateur pour poser des amarrages artificiels) est entreprise en Août 2005 à la cheminée du Tracteur, et permet de découvrir de belles salles concrétionnées (J-Luc, Dom). Mais ce jour là, c’est bien plus que des concrétions qui attendent le duo de grimpeur, c’est un véritable concert de musique techno ! En effet, un son composé de basses assourdissantes, puissantes, rythmées, provient d’une autre cheminée qu’ils escaladent aussitôt et avec appréhension. Au sommet, après un passage bas, une petite salle est surmontée d’une dernière cheminée de 8 m.

Aucune trace humaine, pas de technologie, et pourtant des percussions énormes résonnent, des xylophones tintent et des chiens aboient ! L’équipe est abasourdie, anéantie ! Plus tard, on constatera que le son parvient d’une fissure impénétrable située au plafond. C’est la Techno-cheminée.

Des enregistrements sont réalisés, mais de qualité médiocre. Ce son, inédit dans toute la littérature scientifique, est bien sûr 100% naturel, et pour l’instant encore inexpliqué…