Les mystères de la grotte des Brasselettes à Lavancia (Jura)

Une histoire de boy

Les Brasselettes

Plus bas, à main gauche, une autre branche est explorée, légèrement ventilée, avec des puits borgnes, des traversées et un départ de boyau ventilé (François, Bruno, Eric, Djiti, J-Luc, Dom). Ce boyau abominablement gras est long de 100 m. Son nom de baptême, le Rectum, en dit long sur sa difficulté. Au-delà, c’est un dédale de puits borgnes, de cheminées non escaladées, et de galeries vierges qui attendent encore de courageux explorateurs. A ce jour, personne ne se bouscule pour y aller, avis aux amateurs…

Nom de code : Opération piscine.

Les Brasselettes

Malgré des avis « divergents », une minuscule poignée d’acharnés est convaincue que la suite évidente du réseau se trouve au delà du Siphon de Sable, et entreprennent un travail de fous et de fourmis, consistant à déplacer la dune. Comme chaque crue à la bonne idée de tout remettre en place, il est décidé de mettre le sable en sac.

Des dizaines de séances seront nécessaires, parfois en solitaire. Au fil du temps, un minuscule passage étroit et noyé est découvert. Son étroitesse et son niveau d’eau fluctuant au gré de la météo, interdisent le passage. Afin d’en savoir plus et de mobiliser les troupes, 3 séances de vidéo façon coloscopie permettront de voir qu’il y a une surface non loin. Les efforts redoublent alors, profitant de la relative sécheresse de l’automne 2009.

Les BrasselettesL’idée germa de fabriquer un bassin afin d’y stocker l’eau du siphon, la piscine était née ! Il faudra plusieurs séances de vidange à l’aide de simples seaux, pour y arriver, car le scénario redouté est bien là. Le plan d’eau de notre coté est petit, et immense de l’autre… Malgré tout, après plusieurs tentatives et un échec en plongée, on arrive à suffisamment désamorcer le verrou liquide pour enfin passer le 27 septembre. C’est la victoire ! (François, Olivier, Clément, Dom, avec le soutien de Vincent). Vidéo du franchissement dans le sens retour