6) Encore un gros morceau : Les cascades du Grosdar

(St-Claude, longueur : 2500 m, dénivellation 380 m)

 Cascade de la queue de Cheval

La célèbre cascade de la Queue de Cheval et ses 70 m de hauteur, dont 55 en fil d'araignée...

Cette grande course devenue une classique se décompose en deux parties distinctes. L’aval, facile, peu encaissée est aquatique et ne comporte qu’une verticale finale shuntable. De tout temps elle a été parcourue par les autochtones. A la belle saison c’était même la piscine des Sanclaudiens réchauffés, avant la construction de la piscines actuelle.

 L’amont, avec ses grandes verticales dont la célèbre « Queue de Cheval » et ses 70 m plein vide a une histoire plus récente. Par sa beauté et sa présence, cette belle verticale a depuis longtemps attiré l’attention des amateurs de rappels à sensations, sans doute des grimpeurs. Mais il ne subsiste aucune trace de leur passage, et aucune information fiable n’est parvenue jusqu’à nous.

Toutefois, en 1990, une équipe de grimpeurs « Lyonnais » menée par Jean-Claude Berrard équipe sommairement les trois cascades de l’amont et font même les manchettes de la presse locale. L’équipe du SCSC qui connaît déjà bien l’aval aquatique, rode en même temps que les Lyonnais sur l’amont, mais « invente » l’intégrale, en équipant encore plus en amont, en ré-équipant les grandes verticales ainsi que la cascade terminale baptisée la « Queue d’Ane » qui est haute de 25 m.

Au printemps 1991, l’intégrale est parcourue pour la première fois par Sébastien et Dominique Guyétand.

Dans l'Aqualand de la partie aval

 Aujourd'hui, cette classique est essentiellement fréquentée pour sa partie aval, bien que l'intégrale soit une très belle course très complète. On notera une forte pression, notamment des professionnels du guidage.

Photos de la descente intégrale : Diaporama

Vidéos :
Partie Amont

Partie Aval