Le gouffre des Grandes-Roches

Le gouffre des Grandes-Roches (Coyron) - Description

Description

gd-rochesDéveloppement : 150m
Dénivellation : -72m

Comme nous l'avons dit plus haut, l'orifice du gouffre est recouvert par un ouvrage en ciment surmonté d'un regard en fonte.Passé l'ouverture circulaire, le visiteur découvre le sommet d'un large méandre qui se prolonge en profondeur. Au pied d'un premier puits de 19m une déclivité ébouleuse poursuit le méandre vers le nord et débouche rapidement sur un enchaînement de deux nouveaux puits de 12 et 4m séparés par une petite plate-forme. A la cote -38m, la progression verticale semble s'interrompre brusquement. La cavité se prolonge toutefois par une haute galerie ascendante faisant face au dernier puits. Gd-rochesCe corridor long de 15m est en fait le prolongement logique du méandre rencontré dès le premier puits. Après quelques mètres dans cette partie remontante, on trouvera un orifice plongeant au pied de la paroi de gauche.  
Bouché en partie lors des premières explorations, ce rétrécissement a donné accès à la suite du gouffre. Après un court étranglement, ce passage débouche au sommet d'un nouveau puits de 32m. Cette belle verticale est en fait fractionnée en deux jets de 25 et 7m séparés par une plate-forme confortable.  
A la base du P.7, une diaclase argileuse se poursuit sur une quinzaine de mètres avant d'aboutir au sommet d'un dernier puits de 4m. La cavité se termine 10m plus loin par un boyau en pleine roche devenant rapidement impénétrable.
Au delà du puits de 7m, cette dernière partie du gouffre est le plus souvent noyée. Les parois recouvertes par l'argile de décantation tranchent nettement avec la zone des puits creusée dans la roche vive.  
En période pluvieuse, un ruisselet naissant dès l'entrée dévale l'ensemble des puits pour disparaître dans le siphon à niveau variable.