La Glaciére de Montlési (Boveresse, Canton de Neuchatel - Suisse)

Claire Mermet, Axel Grappe, François Jacquier

Visite fortuite de ce phénomène naturel, à la fois géologique et climatique du Jura suisse. Il faut dire que c'était presque sur notre route au retour du Creux du Van où nous étions allés photographier un autre groupe de copains. C'eut été dommage de ne pas s'accorder ce petit détour.

Il s'agit de 3 puits d'une vingtaine de mètres qui débouchent dans une seule et même vaste salle. Une subtile combinaison de courants d'air glacés permet de geler les eaux d'infiltration l'hiver et de conserver la glace durant l'été. La salle est donc remplie presque jusqu'à la voûte par un véritable glacier souterrain estimé à 6000 mètres cubes. La descente dans le puits principal est sécurisée par des câbles et une échelle en métal ce qui permet à de nombreux randonneurs d'y descendre.

Nous ne sommes pas particulièrement équipés mais nous dénichons quelques éclairages dans la voiture et nous trouvons l'entrée après 20 mn de marche sur un sentier balisé. Il ne fait pas spécialement chaud dehors mais le contraste avec le bas du puits est flagrant : On est bien dans une glacière !
Il y a déjà 7 ou 8 personnes dont deux ou trois gosses équipés de piolets, les adultes eux sont munis de crampons à glace. Nous constatons rapidement que ces équipements ne sont pas superflus car ici c'est une patinoire. Il ne s'agit pas de neige tassée mais bel et bien de glace lisse et compacte. Des traces de terre et quelques cailloux viennent altérer la surface mais on a quand même l'impression de marcher sur un glacier. Sans équipement nous ne pouvons aller très loin, d'une part il faudrait ramper par endroit entre la glace et le plafond et d'autre part nous risquerions de glisser dans des puits qui se sont formés entre la masse de glace et les parois de la salle.
Le mois d'octobre n'est sans doute pas la meilleure période pour la visite mais il existe encore quelques coulées de glaces du plus bel effet qui descendent du plafond. Des mômes s'acharnent d'ailleurs dessus à grands coups de piolet sous le regard bienveillant des parents... Afin d'éviter l'incident diplomatique nous regagnons la surface avant que Claire n'explose... et il y a de quoi !
Une sortie à refaire beaucoup plus tôt dans la saison pour mieux profiter des coulées de glace.