La Lésine à Lambert (Loulle)

Myriam Lugand, Angélique Frichet, Claire Mermet-Maréchal, Valérie  Lemoine (SDNO), Jean-Luc Gabet, François Jacquier

Initialement c'était une sortie spéciale filles, le jeu consiste donc à trouver les intrus...
A part le président, personne ne connait cette petite classique jurassienne et le puits de 18 m est bien adapté pour une petite reprise technique pour Mimi.
Comme d'hab c'est la valse des rendez-vous successifs, des coups de téléphone et des permutations de voitures entre St-Claude, St-Lup, St-Laurent et le Vaudioux où tout le monde se retrouve finalement sous un soleil quasi printanier.

L'ami GPS, entre les mains de Jean-Luc, nous emmène à proximité du trou toujours aussi discret dans la végétation.
C'est Valérie, en phase d'apprentissage, qui se charge de l'équipement sous le regard vigilant de Jean-Luc. Ça dure un poil mais au final c'est parfait. Claire suit puis c'est au tour de Mimi qui met un peu de temps à retrouver ses marques et rencontre quelque difficultés pour le fractionnement de tête de puits où ses petites jambes manquent d'appuis pour se délonger. De plus elle refuse toujours obstinément de prendre une bonne vingtaine de kilos de surcharge pondérale ce qui lui éviterait de pousser la corde sous le descendeur pour la faire coulisser...
Une fois tout le monde en bas on se retrouve rapidement au sommet du ressaut de 5 m où deux spits refusent de se laisser visser à fond, il faut donc improviser avec la pose d'un déviateur sur un amarrage naturel.
La galerie se prolonge encore sur quelques dizaines de mètres avant de rencontrer une zone terminale très glaiseuse. Le président avait pourtant averti tout le monde qu'il était inutile d'aller se salir les pieds car il n'y avait rien à voir plus loin, il a fallut que les deux cancres de la classe reviennent avec les bottes crottées et les bloqueurs de pieds complètement noyés dans la glaise. Le tout sous les sarcasmes d'un groupe de chauves-souris (qui marchent au plafond, elles !)
Reste plus qu'à revenir au pied du puits et à entamer la remontée sous les encouragements du président qui promet du chocolat aux noisettes pour tout le monde à la sortie. Mauvaise pioche... la plaque de chocolat est restée sur sa table de cuisine... Grognements, babines retroussées sur des crocs acérés tout au long du retour en voiture...
Mis à part cette omission funeste ce fut une sortie sympa dans une jolie cavité sans prétention qui a visiblement plu à tout le monde.