Canyon de la Blenière (St Claude)

Dominique Guyetand, Angelique Frichet, Claire Mermet, François Jacquier à la photo (le lâcheur)

Toute la semaine en allant au travail j'avais zieuté la 1ere cascade du canyon de la Blenière qui coule juste à côté de la D69. Le niveau avait baissé peu à peu et il était idéal (voir un peu faible pour les personnes aimant se faire rincer les sinus). C'est avec un soleil magnifique que nous entamons la journée. Mais soleil magnifique ne rime pas forcément avec températures élevées !!! François nous annonce qu'étant donné la température, il ne souhaite pas finir avec une pneumonie et il nous invite à faire la navette pour nous et à faire le paparaso. Il essaye de persuader Angel de faire comme lui, mais Angel ne se laisse pas convaincre...

Dom a pour objectif de se faire une idée d'ensemble par rapport aux travaux qui ont été entrepris dans la canyon (amarrages et chantiers de bucheronnages) et il souhaite changer des certaines cordes qui ont déjà bien vécues au niveau des AN.
L'équipe progresse tranquilou en blablatant et en prenant la pose pour un François qui grimpe à l'assaut des talus de tous les côtés. Il ne sera pas mouillé mais aura parcouru le canyon et ses pentes abruptes de haut en bas (oui, forcément en canyon, on descend).

Pour 13h, repas au soleil sur des dalles , le bonheur !

Le canyon est juste magnifique avec son eau limpides, les jeunes feuilles des arbres bien vertes et le soleil ! Angel se  réconcilie avec ce canyon.
J'équipe l'ensemble du canyon sans trop comprendre la logique des nouveaux amarrages qui viennent d'être posés. En effet, certains ne sont pas dans le bon axe et une main courante mériterait 1 point supplémentaire. Mais bon,  on verra quand tout sera terminé...
L'équipe fatigue et se refroidie en fin de course et nous avons hâte de sortir.  Dom sort ses antidérapants car le canyon devient très glissant. Un vraie patinoire! Petit changement de corde au niveau de la dev sur la cascade finale et nous voici sortis! Une équipe nous suit, mais nous sommes trop frigorifiés pour les attendre et faire la causette.

Claire est contente de retrouver sa voiture, personne n'a suivi la flèche !!! Les filles ont froid et on se quitte rapidement.

Bilan : c'était beau mais froid. 2 malades le lendemain, la prochaine fois on écoutera papy François...ou pas...