Canyon de la Pele (Onoz)

Jeremy Bolard, Willy Bourgeois, Rachel Humbert, Claire Mermet

Malgré un temps maussade, nous avons envie de sortir le matos canyon. Nous pensons pouvoir enchainer 2 canyon pour bébés : la pele et la cimante. Canyon que je ne connais pas. Cependant, n'ayant pas envie de nous lever trop tôt, nous nous donnons rendez-vous en début d'après midi.

Au départ de Longchaumois, c'est la tempête!!! Il neige à gros flocons et les routes sont exécrables. J'arrive à Moirans avec 30 minutes de retard... Nous rejoignons les jeunes que je prends tout d'abord pour des romanos à Onoz et nous voilà sur les chemins à la recherche du départ du canyon. Grâce au topoguide nous trouvons très facilement un ruisseau...en crue et marron!

Cependant, nous ne déclarons pas forfait, d'après le topoguide "ruisseau praticable même avec de très gros débit". Comme ça pousse bien dans l'eau, nous voici à arpenter les sentiers qui cheminent le long du ruisseau. Ça tourne à gauche, puis à droite, et encore à gauche...

N'en pouvant plus, je sort la corde pour équiper un rappel de 2 mètres maxi de haut. Puis vient un vrai rappel. Manque de bol, la broche qui sert d’amarrage a été écrabouillée. Surement quelqu'un qui n'aime pas trop les canyonistes. A chaque rappel, c'est interrogation pour savoir où passer. Entre le débit important et les amarrages qui risquent d'être arrachés, ce n'est pas évident. Je regrette de ne pas avoir révisé le rappel guidé car ça aurait bien servi aujourd'hui.

Le canyon se finissant par une C 12 suivi d'une C11 pouvant se transformer en C30, j'ai prévu du rab de corde avec une corde de 60, une de 24 et une de 18. J'ai regardé le niveau du lac pour me faire une idée, et je sais qu'il faut s'attendre à un C25 ou C30. Sauf que problème...En haut de la C12, impossible de repérer l’amarrage suivant. Il est sensé se situer sur une margelle, mais avec le débit, on ne voit même pas où se situe la fameuse margelle. Il y a décidément beaucoup beaucoup d'eau...

Il n'est pas raisonnable de descendre dans l'actif, nous décidons donc de tirer un rappel depuis le côté vers les buis. Obligés de grimper sur le côté droit nous voici en train de monter...monter... jusqu'à un sentier. Nous cherchons des arbres bien costauds pour la descente sauf que... nous avons maintenant un rappel de + ou-50 mètres à faire avec 102 mètres de corde! Bien entendu, impossible de voir depuis le haut si nous avons assez de corde! La décision est prise...on descend plus loin par le sentier, là où c'est praticable sans corde.

Et c'est repartie pour une balade dans les buis.

Arrivés en bas de la cascade, le spectacle est vraiment chouette. La cascade est majestueuse.

Trempette dans le lac froid et retour par un chemin trouvé facilement.

Temps passé dans les buis : 3h30. Bien entendu, on oublie le 2eme canyon et on va se réchauffer chez Rachel !