Canyon des Gorges de l’Abime

Arnaud Prince, Willy Bourgeois-Moine, Léa Coquelle, Jérémy Bolard, Jean Luc Gabet, Mathilde Neves et Rachel Humbert du SCSC
Yoann Marguet FFME

Ce devait être une petite sortie pour la reprise d’Arnaud après 4 mois d’abstinence.
Une partie des canyoneurs habituels étant partis s’amouracher du Vercors, c’est sans grande conviction quant aux disponibilités des membres, que je propose sur le groupe une sortie à l’Abime pour le samedi.

Léa sera la première à répondre suivie de Willy et Jean Luc Gabet. Cool, nous serons donc 7 avec Yoann Marguet qui souhaite découvrir ce site.
C’était sans compter sur Mathilde qui a bien envie de faire sa fête à la cascade des Combes qu’elle n’a pas pu descendre lors de la précédente sortie (willy on attend toujours ton CR) pour cause de froid.
Un message au Dom pour trouver du matériel en quantité suffisante pour que tout le monde ait tout ce qui va bien. Une remontrance sur la quantité (8 personnes) dans un canyon officiellement toujours interdit. Mais je me voyais mal faire Coiserette à partir de 13h avec les jeunes de Clairvaux qui ont toujours du retard (si si) et surtout Yoann ne connaissait pas l’Abime.
Nous arrivons au parking pour découvrir yoann déjà présent et qui ne semble pas pressé de s’équiper. C’était sans compter sur le fait qu’il allait nous snober dans le canyon en évoluant en combinaison étanche alors que tous nous étions en néoprène.
A plusieurs reprises au cours de la descente Yoann nous dira que « finalement il n’est pas froid ce canyon », mais il enfilera tout de même les gants néoprène avant la fin de la course. C’est dire qu’une étanche, ça ne fait pas tout…
La descente se passe bien, tout le monde saute dans le trou de l’abime sauf arnaud qui déjà n’aime pas trop les sauts et surtout qui souhaite reprendre doucement sans « traumatiser » tout de suite son poignet gauche.
Pause chocolat juste avant de reprendre le sentier qui nous mène au parking. La question de savoir si certains veulent arrêter est posée au parking. Tout le monde continue et c’est dans la bonne humeur que nous passons sous le pont. Certains descendrons la cascade des Combes en rappel, d’autres sauteront dans l’eau sous le regard amusé des visiteurs présents.

Spéciale dédicace au Dom : pas un lapin à l’horizon. La chasse est ouverte, il doit se cacher… 😉

TPC : 3h30 avec le temps d’habillage