Spélé'Haut-Jura
le site du Spéléo Club SanClaudien

Spéléologie et descente de canyons

Dom Guyétand

Ouf, enfin ! C’est la dernière touche dans l’équipement et le nettoyage de notre affluent du bief des Parres. Aujourd’hui, j’accède par le haut, donc par un long détour en voiture qui passe par les Moussières et le Crêt Joli. La descente jusqu’à la ferme de la Riôte est toujours aussi belle et je profite des derniers jours de sec pour passer en Duster.

Programme réalisé lors de cette dernière séance :

  • Modification des amarrages (cordes) sur arbres au sommet des deux premières cascades. Non seulement je change la configuration, mais je remplace les cordes par de la neuve.
  • Mais j’ai aussi avec moi ma fidèle tronçonneuse, car il restait un « tas de pue » entre la deuxième et la troisième cascade. Comme c’est assez proche du vide, je sors corde et harnais pour faire ça en sécurité.
  • Plus bas, restait à faire un chemin pour gagner l’échappatoire du Mikado, ce que je réalise en une demi-heure à l’aide d’une pelle américaine, dans de la terre bien meuble couverte de 20 cm de feuilles mortes.

Conclusion : on peut considérer que l’aménagement de cette branche affluente est terminé. Reste plus qu’une séance de nettoyage à faire dans les Parres. Il ne restera ensuite plus qu’à attendre une belle semaine de pluie pour mettre tout ça en eau, et je vous proposerai un bel enchaînement Riôte/Parres de toute beauté !

J’allais oublier de dire que j’ai découvert par hasard une deuxième petite grotte (voir photo), cachée au pied de la deuxième cascade coté nord. Elle présente la particularité d’avoir son entrée remplie de très vieilles ferrailles assez étranges. Comme elles n’étaient pas facile à enjamber et que je n’avais pas de lumière, il faudra y retourner…
Nota : la tronçonneuse donne l'échelle !