Spélé'Haut-Jura
le site du Spéléo Club SanClaudien

Spéléologie et descente de canyons

Dominique Guyetand, Angelique Frichet, Claire Mermet, François Jacquier à la photo (le lâcheur)

Toute la semaine en allant au travail j'avais zieuté la 1ere cascade du canyon de la Blenière qui coule juste à côté de la D69. Le niveau avait baissé peu à peu et il était idéal (voir un peu faible pour les personnes aimant se faire rincer les sinus). C'est avec un soleil magnifique que nous entamons la journée. Mais soleil magnifique ne rime pas forcément avec températures élevées !!! François nous annonce qu'étant donné la température, il ne souhaite pas finir avec une pneumonie et il nous invite à faire la navette pour nous et à faire le paparaso. Il essaye de persuader Angel de faire comme lui, mais Angel ne se laisse pas convaincre...

François Jacquier, Dom Guyetand, Claire Mermet

La météo nous annonçait 15 degrés et du soleil, nous voici donc motivés pour une petite sortie.
La petite troupe se retrouve au parking en début d'après-midi. La température fraiche nous fait hésiter un instant et c'est sans grande motivation que nous nous changeons pour nous retrouver en maillot de bain/short.

Dom Guyétand, François Jacquier, Claire Mermet

Avec cette météo printanière le besoin de faire une sortie canyon se fait urgent ! Je réquisitionne alors nos 2 retraités et J-Luc qui ne bosse pas le vendredi après-midi. Dom s’improvise à la dernière minute cuistot et nous profitons d’un bon plat de pâte avec de partir en vadrouille. Malheureusement J-Luc devra changer ses projets et ne pourra finalement pas nous accompagner.

Jérémy PIGNIER, Rachel HUMBERT

Cela faisait plusieurs semaines que la combinaison néoprène prêtée par un ami prenait la poussière. Quelques dates (peu nombreuses il est vrai) transmises à Jérémy pour une initiation canyon et sa volonté de me faire goûter à cette activité afin que j’en devienne une fervente adepte ont permis de se retrouver sur le parking du pont de Lizon vendredi soir à 17h00.

Sortie du boulot, fatiguée, semaine compliquée, j’informe Jérémy de ma petite forme. Celui-ci me rassure en m’indiquant que si je ne me sens pas capable de faire telle ou telle activité il y a toujours une autre solution en canyon…

Dom Guyétand

L’accès à ce court et magnifique canyon, débute dans une véritable forêt d’épineux extrêmement prolifiques (pruneliers, ronces, etc…).

Armé de gants épais et d’outils coupants adaptés, je vais poursuivre l’élagage entrepris cet automne. Heureusement, encore pas trop de travail et je me dis que c’est la bonne méthode à adopter que de venir faire deux petites séances au lieu d’une énorme et très pénible.