Gouffre

  • Participants : Jérémy Bolard, Louis Daudey, Willy Bourgeois-Moine, François Jacquier, Christophe Schneider, Bruno Mischler, Jean-Luc Gabet, JennyMoïli (SDNO)

    À l'origine j'avais prévu d'aller à Menouille pour équiper le P60, mais faute de combattant... Et ! C'est en discutant avec François du puits du Fyète que l'idée germa. Un P30 facile d'accès, facile à équiper... même en solo, ça l'fait. De plus faut pas rentrer tard parce que le soir j'ai un truc de prévu.
    Donc, je récupère une corde de 50 auprès de notre vénérissime Président et je lance l'idée en l'air. Le vendredi soir déjà les 3 jeunes réserves leur samedi après-midi, Christophe vient et... Jean-Luc est emballé par l'idée de tâter du puits. Bien bien bien !

  • Jean-Luc Gabet, François Jacquier

    Fin septembre, un des organisateurs du Duo Trail des Crozets me signale avoir trouvé un orifice de puits le long du tracé de la course. Dès le lendemain (19/09), veille de la course, je me rends sur place selon ses indications. Un petit quart d'heure de marche en forêt est nécessaire pour atteindre le sommet d'une ligne de falaise qui domine une immensité forestière qui s'étale vers l'ouest. Le point de vue à lui seul vaut le détour.

  • iconThomas & Bruno Mischler

    Après notre échec cuisant de mercredi dernier, avec Marie, et comme le disait ma grand-mère : cent fois sur le métier remet ton ouvrage. Nous revoilà à pied d'œuvre mais cette fois ce n'est pas sans carte, sans GPS ni bottes (comprenne qui pourra...). Et cette fois, pour l'accès, nous ne suivrons pas le topoguide. nous repérons un parking bien plus à l'ouest que sus nommé dans le topo et, une fois le GPS activé, nous voyons que nous ne sommes pas si loin du trou.
    Nous nous équipons rapidement et prenons un chemin bien marqué et visible depuis la route mais encore bien enneigé. Arrivé au premier carrefour l'affaire se corse. Le chemin bien marqué n'est pas le chemin qui mène au trou. Ledit chemin est à peine visible et ce sera comme ça jusqu'à destination. Ouf qu'on a un GPS ; il nous fera gagner un temps précieux.

  • Angélique Frichet, Claire Mermet-Maréchal, Jean-Luc Gabet, François Jacquier (SCSC) - Lucy Lemoine (SDNO)

    Après la Lésine à Lambert, voici la deuxième "sortie filles" de l'année 2016. Au départ les demoiselles réclamaient quelque chose d'un peu long et un peu costaud, le gouffre d'Antona dans l'Ain (-110 m) était alors envisagé. Puis, la fatigue de la semaine, les tracas et une "petite forme" contagieuse ont fait réviser le programme initial. Il fallait alors trouver un objectif moins éloigné et d'envergure plus modeste tout en excluant les classiques habituelles. Le Pré Marguerite, que le président avait visité une seule fois avec Eric il y à déjà 11 ans, est loin d'être une classique mais l'enchainement de ses deux puits nous avait laissé un agréable souvenir et une nouvelle visite de routine fut retenue.

  • Jérémy Pignier, Dominique Guyétand, Jean-Luc Lacroix, François Jacquier 

    FyeteUne semaine après la découverte inopinée de cette nouvelle cavité, les conditions et dispositions sont réunies pour aller en faire l'exploration.

    Rendez-vous est donné à Crenans chez Jean-Luc en début d'après-midi. La morosité du ciel et les averses intermittentes ne boostent pas le dynamisme du groupe et la pause café s'éternise un peu… Il faudra pourtant accepter l'idée d'aller se faire tremper et tout le monde se retrouve finalement au parking sur la route forestière. Une fois changés, équipés et déjà bien humide les ennuis commencent : Le GPS du smartphone présidentiel refuse obstinément de se caler. La position du trou apparaît bien sur le fond de carte mais il est impossible de nous situer exactement au milieu de ces pentes boisées… Il devrait pourtant n'y avoir aucune difficulté : le gouffre est pointé exactement au-dessus du "U" de "Bois du Fyète", en remettant ça à l'échelle réelle du terrain ce "U" devrait faire au moins 50 m de haut et il reste cependant introuvable… Encore une erreur des cartographes !

  • Du Lundi 07 au jeudi 10 août 2017

    Le gouffre Berger est un grand, beau et mythique gouffre situé dans le massif du Vercors en Isère.

    Il fut le premier gouffre au monde exploré au-delà de moins 1000 m (-1191 m exactement !) et dans les années 50. Depuis, on vient du monde entier pour le visiter. Le réseau dépasse actuellement les 35 km.

    L’opération Berger 2017

    Le CDS 39 avec Rémy Limagne, organise depuis 6 années déjà, une gigantesque opération quasi "internationale" de dépollution, qui consiste à remonter les centaines de Kg de déchets accumulés durant plus d’un demi-siècle d’expéditions.

  • fyeteFrançois Jacquier, J-Luc Lacroix, Jérémy Pignier, Dom Guyétand

    Après notre petite pérégrination en première dans le trou du Président, nous ne pouvions pas résister à l’appel du fameux Puits du Fyète.

    Ce magnifique gouffre dont les abords sont aujourd’hui aménagés avec rambarde et balcon, est situé sur le versant Crenans et à quelques centaines de mètres de notre objectif principal. Il est constitué d’un seul et unique puits de 33 m, vaste et aux parois lisses, taillé dans des strates relevées à la verticale.

  • Jean-Luc Gabet. Claire Mermet

    C'est par un magnifique temps automnale que je lance l'idée d'une petite sortie du samedi. L'ensemble de la tribu trouve de bonnes excuses pour rester au chaud et heureusement Jean-Luc répond présent malgré ce temps pourri.

  • Gouffre du Pré Verguet

    ChiroPaul Cordier et Jean-Pascal Grenier pour le S.C.L,Christan Feuvrier et Apolline Michel pour le club LAGAF ,Marie Parachout, pour le S.C.S.C

    L’entrée de cette cavité a été trouvée bien facilement, Apolline était déjà venue s’y engouffrer. Un peu de réflexion sur les comment, par où et avec quoi descendre, et Paul s’engage dans l’équipement de ce premier puits, de 34m de profondeur. L’entrée est bien assez large pour le baigner de lumière jusqu’au fond. Il faut d’ailleurs installer une déviation, que la corde ne frotte pas… Dans les manips, le sac de Paul tombe accidentellement au fond, provoquant aussitôt l’envol d’un rapace, une chouette hulotte, qui était réfugié dans le trou…
    Waoow !

  • iconJérémy Bolard, Willy Bourgeois-Moine, François Jacquier

    Ce week-end c'est Jérémy qui piaffe d'impatience et qui sollicite la tribu pour une sortie. Peu de réactivité, c'est donc le président qui se sacrifie.
    Afin de joindre l'utile à l'agréable il est convenu d'aller localiser puis visiter le gouffre de Collondon sur les hauteurs de Charcier. Une cavité qui a l'avantage d'être proche du secteur de Jérémy et que le président ne connait pas . Eh oui, il y en a encore !

  • Le gouffre de la Razée - L'entrée

  • Claire Mermet, Vincent Quatrepoint, François Jacquier

    Gf des GangonesEncore une sortie qui se décide à la dernière minute. Un projet de sortie avait été évoqué sur la mailing liste mais au final seuls Vincent et Claire avaient l'air motivés. Obéissant à son devoir, le président se devait de leur trouver une saine occupation... Certes, tous deux connaissaient déjà les Gangones, mais l'accès en hivernal donnait un petit cachet supplémentaire à la sortie.
    Premier rendez-vous à St-Laurent pour Claire et François, puis direction Clairvaux pour retrouver Vincent. Du fait de la neige, les routes forestières d'accès habituelles sont impraticables et l'approche devra se faire depuis le fond de la vallée en partant du village de la Frasnée. Et c'est la bétaillère présidentielle qui est mis à contribution pour les derniers kilomètres.
    Non Vincent ! N'insiste pas, puisqu'on te dit que c'est impraticable par le haut ! Surtout sans pneus neige...