Spéléo

  • iconFrançois Jacquier

    Le but premier de cette sortie était de retrouver et de pointer la Grotte du Renard, un trou perdu dans les pentes abruptes du cirque de Vulvoz. La cavité fait environ 70 m de long avec des escalades et des petits puits, le tout se terminant sur un long plan d'eau profond. Nos anciens l'avaient explorée dès 1952, la génération suivante y était revenue vers 1977 et on avait même plongé le plan d'eau terminal en 1983.

  • François Jacquier

    Un petit pélérinage en Suisse sur les hauteurs de Bois d'Amont. Un secteur très riche en cavités verticales que nous avons fréquenté assidûment durant les années 80 / 90, demandez au Dom !
    Les entrées sont toujours aux mêmes endroits, au beau milieu d'une forêt d'altitude très dense, assez déroutante en comparaison des Monts Jura pelés comme nous les connaissons.

  • fyeteFrançois Jacquier, J-Luc Lacroix, Jérémy Pignier, Dom Guyétand

    Après notre petite pérégrination en première dans le trou du Président, nous ne pouvions pas résister à l’appel du fameux Puits du Fyète.

    Ce magnifique gouffre dont les abords sont aujourd’hui aménagés avec rambarde et balcon, est situé sur le versant Crenans et à quelques centaines de mètres de notre objectif principal. Il est constitué d’un seul et unique puits de 33 m, vaste et aux parois lisses, taillé dans des strates relevées à la verticale.

  • Alexia Cottet, Myriam Lugand, Julie, Thomas & Bruno Mischler

    Initialement il était prévu d’organiser une sortie découverte pour Alexia (copine de Thomas). Myriam demandeuse, en fin de semaine, d’une sortie pour le vendredi après-midi se trouve très intéressée par l’idée.
    Nous voilà donc à 13h30 à la gare de St-Laurent pour récupérer Myriam qui est venue… Mais non, pas en train ! À pieds ! Faut suivre un peu.
    14h30, nous sommes à Chamole. Vite changé nous voilà prêt pour la "Grande Aventure", avec un grand "G" et un grand "A", pour Alexia dont ce sera sa première véritable expérience spéléo.
    Ah, tiens ! On a oublié le kit. Bon ben c’est pas grave. Y avait juste la corde pour assurer l’entrée. Le terrain est sec, nous ne sommes pas nombreux, ça va le faire.
    La montée au porche se passe sans encombre et nous voilà dans la galerie d’entrée. Les recommandations d’usage sont distillées sous l’œil attentif d’Alexia. Blabla – chauves-souris – blabla – gypse – blabla – pas tomber, etc, etc. Et nous voilà partis !

  • Jean-Luc Gabet. Claire Mermet

    C'est par un magnifique temps automnale que je lance l'idée d'une petite sortie du samedi. L'ensemble de la tribu trouve de bonnes excuses pour rester au chaud et heureusement Jean-Luc répond présent malgré ce temps pourri.

  • Gouffre du Pré Verguet

    ChiroPaul Cordier et Jean-Pascal Grenier pour le S.C.L,Christan Feuvrier et Apolline Michel pour le club LAGAF ,Marie Parachout, pour le S.C.S.C

    L’entrée de cette cavité a été trouvée bien facilement, Apolline était déjà venue s’y engouffrer. Un peu de réflexion sur les comment, par où et avec quoi descendre, et Paul s’engage dans l’équipement de ce premier puits, de 34m de profondeur. L’entrée est bien assez large pour le baigner de lumière jusqu’au fond. Il faut d’ailleurs installer une déviation, que la corde ne frotte pas… Dans les manips, le sac de Paul tombe accidentellement au fond, provoquant aussitôt l’envol d’un rapace, une chouette hulotte, qui était réfugié dans le trou…
    Waoow !

  • Thomas, Bruno Mischler

    Cette fois c’est dans un but purement pédagogique que nous nous rendons à Menouille. Le but du jeu : faire planter ses premiers Spits à Thomas. Et en profiter pour équiper le bas du P.20 pour ne plus avoir à marcher sur les étais qui barrent l’accès à la galerie inférieure.

  • iconDom Guyétand, Thomas & Bruno Mischler

    Aujourd'hui, c'est le « Grand Jour » pour Thomas. C'est son initiation à la verticale ! Alors je peux vous dire qu'au moment de partir il était prêt.Chassal
    Le rendez-vous était fixé à 14 heures aux carrières. 14 heures pétante nous voilà sur le parking malgré la neige. Je me gare, comme d'habitude, au début de la place tout de suite en arrivant. Un rapide coup d'œil sur les quelques voitures garées devant la cabane de chasse pour voir si l'Dom est là mais apparemment pas. Je dégaine alors mon portable pour lui envoyer un SMS afin de lui signifier que nous sommes là. Aussitôt le message parti nous voyons pointer le nez du Duster au Dom. Ce dernier étant garé au beau milieu des chasseurs, vu que maintenant on rentre de l'autre côté des carrières. Et oui ! Le temps passe et les habitudes changent.

  • Thomas & Bruno Mischler

    En ce samedi après-midi chaud et ensoleillé, avec Thomas, nous décidons d’aller nous mettre au frais sous terre. Une petite balade à Menouille nous paraît toute indiquée. But de la sortie : le réseau inférieur et, peut-être même, un petit tour jusqu’au P.60.
    Le matos est chargé dans l’auto et sous un soleil de plomb (on va pas s’en plaindre, quand même) nous voilà parti. Arrivé au début du chemin qui mène au trou une question me traverse l’esprit : le chemin est-il encore carrossable ? Allez ! Soyons fou ! Ça passe. Doucement mais ça passe. Si un jour on ne sait pas quoi faire : un coup de débroussailleuse serait le bienvenue. On se gare devant le trou, à l’ombre. Idéal pour se changer.

  • iconJérémy Bolard, Willy Bourgeois-Moine, François Jacquier

    Ce week-end c'est Jérémy qui piaffe d'impatience et qui sollicite la tribu pour une sortie. Peu de réactivité, c'est donc le président qui se sacrifie.
    Afin de joindre l'utile à l'agréable il est convenu d'aller localiser puis visiter le gouffre de Collondon sur les hauteurs de Charcier. Une cavité qui a l'avantage d'être proche du secteur de Jérémy et que le président ne connait pas . Eh oui, il y en a encore !

  • Claire Mermet, Vincent Quatrepoint, François Jacquier

    Gf des GangonesEncore une sortie qui se décide à la dernière minute. Un projet de sortie avait été évoqué sur la mailing liste mais au final seuls Vincent et Claire avaient l'air motivés. Obéissant à son devoir, le président se devait de leur trouver une saine occupation... Certes, tous deux connaissaient déjà les Gangones, mais l'accès en hivernal donnait un petit cachet supplémentaire à la sortie.
    Premier rendez-vous à St-Laurent pour Claire et François, puis direction Clairvaux pour retrouver Vincent. Du fait de la neige, les routes forestières d'accès habituelles sont impraticables et l'approche devra se faire depuis le fond de la vallée en partant du village de la Frasnée. Et c'est la bétaillère présidentielle qui est mis à contribution pour les derniers kilomètres.
    Non Vincent ! N'insiste pas, puisqu'on te dit que c'est impraticable par le haut ! Surtout sans pneus neige...

  • casqueJean-Claude Gelin, Guillaume Ballet, Christian Messein, Dom Guyétand, François Jacquier 
     
    Durant tout ce week-end c'est la "Fête de l'Eau" à Pont de Poite et plusieurs manifestations sont organisées sur ce thème. Florent Tissot, un ancien du club, doit prendre en charge une randonnée locale pour présenter divers phénomènes karstiques : grottes, gouffres, pertes et résurgences. Dans la préparation de son circuit ils lui manquent quelques renseignements et il fait donc appel au président pour combler ses lacunes. C'est l'occasion de constater que deux cavités du secteur n'ont jamais été topographiées. Voilà donc un but de sortie qui peut joindre l'utile à l'agréable, surtout que la météo est radieuse ce samedi !