Période post 2003

Face à la baisse constante des adhérents et après une longue période de rapprochement, les deux clubs spéléos de Saint-Claude décident de fusionner sous la bannière du club historique : le SCSC.

La municipalité met à disposition un nouveau local plus spacieux et plus confortable dans le sous-sol de l'immeuble Bavoux-Lançon. Une réunion s'y tient en principe tous les premiers vendredi de chaque mois et permet d'organiser les sorties et les affaires courantes du club.

La généralisation des liaisons Internet contribue à une diffusion instantanée d'informations par le biais d'une liste propre à l'association. Ce contact permanent entre la grande majorité des adhérents favorise un dynamisme surprenant qui se traduit par un nombre croissants d'activités, toutes consignées sur le "Cahier des Sorties".
Avec 25 membres inscrits, le SCSC maintient sa première place des clubs jurassiens et tient toujours une position prépondérante dans le Comité Départemental de Spéléologie et dans l'organisation des secours spéléos.