L'Écho des cavernes Année 1955 N°4 - Chauves-souris

Index de l'article

CHAUVES-SOURIS

Voici les premiers résultats de nos recherches et de nos expériences sur les migrations des chauves-souris.
Nous avons signalé dans notre Echo 1953, la reprise à la grotte des Moulins, le 11 novembre 1953 de minioptères bagués. Le Muséum de Paris nous a renseignés sur les dates et lieux des expériences.
Les N° ZC5662, 5664, 5666 et 5671 avaient été bagués à Macornay en juillet 1953. Les N° ZB 3056 et 3057 à la Balme d'Epy, près de Saint-Julien le 26/9/51. Les N° ZC 2257 et 2258 à la Balme (Isère) le 21/3/53 et les N° ZC 4850 et 8077 dans la même grotte respectivement les 19 septembre et 31 octobre 1953.
Le grand rhinolophe ZB3152 découvert à Vaucluse le 21/3/54 avait été bagué à Baume-les-Messieurs le 24/2/52, de même que deux autres grands rhinolophes ZB 3127 et 3238 trouvés à Buclans le 11/11/54.
Pour notre part, nous avons matriculé cette année 330 chauves-souris d'espèces diverses. La belle arrière saison qui n'a pas incité ces animaux à prendre tôt leurs quartiers d'hiver fait que jusqu'à présent nous n'avons noté que 27 retours parmi les sujets bagués au printemps. Les travaux sur la route de l'Evalide, qui rendent très dangereux les parages de la Grotte des Moulins nous ont, il est vrai empêchés de retourner dans cette grotte particulièrement appréciée des chiroptères, mais ce n'est que partie remise.
Jusqu'à présent, aucune reprise ne nous a été signalée et nous ignorons où nos voyageuses sont allées passer l'été. Nous le saurons certainement un jour. Il est possible qu'elles aillent très loin. Pour les amateurs de compétitions, notons que le champion officiel est le grand rhinolophe G 084 qui, bagué à Gargas (Htes Pyrénées) un hiver, a été trouvé l'été suivant à Trienbach (Bavière) ayant accompli une migration de 1100 kilomètres à vol… de chauve-souris.
Les déplacements de 500 kilomètres sont assez courants. Lorsque les expériences, qui n'en sont encore qu'à leurs débuts, permettront d'étendre les observations à un nombre suffisant de sujets, il ne fait aucun doute que l'étude des chauves-souris réservera des surprises, aussi bien au point de vue de l'ampleur des migrations qu'au point de vue de la longévité. On signale d'ores et déjà des rhinolophes bagués adultes il y a 14 ans, et qui ne présentent encore aucun signe de vieillesse !