Prospection

Prospection dans le Bois du Fyète (Crenans)

François Jacquier

Un début d'année qui commence pas mal !
Pas parti spécialement pour prospecter le président ressentait plus le besoin de prendre l'air tout en promenant son Canon et ses nouvelles chaussures de marche jetables trouvées la veille pour 9,95 €uros chez Décathlon. C'est un peu par hasard qu'il se retrouve sur la route forestière entre Les Crozets et Crenans. Tiens, pourquoi ne pas aller faire un pèlerinage au Puits du Fyète et voir comment vieillissent les aménagements installés à l'entrée. Et c'est parti pour une petite grimpette au sommet du Bois du Fyète puis sur la sente qui longe son arête vers le Sud. Les nouvelles chaussures se comportent pas trop mal : confortables, bonne accroche en montée et tenue de route correcte dans les virages.

Impossible de rater le sentier qui descend vers le gouffre, un beau panneau est là pour nous l'indiquer. Le puits est toujours là et les aménagements sont en parfait état. L'entrée est toujours aussi impressionnante, tant par sa taille que par la perspective verticale qu'elle offre sur son puits de 33 m. Une cavité qui mériterait d'être visitée plus souvent, il faudra y songer sérieusement !

Puits du FyèteSur le chemin du retour il serait dommage de revenir par le même itinéraire, La carte du GPS indique que la route forestière ne se situe qu'à quelques centaines de mètres en contrebas et un vague chemin semble se diriger dans cette direction.
Mauvaise pioche ! Après quelques dizaines de mètres le chemin part totalement à l'opposé avant de disparaitre dans la végétation, il faut donc se résoudre à descendre tout droit dans la pente. Après quelques glissades incontrôlées (qui démontrent bien les limites d'utilisation des nouvelles chaussures à 9.95 €uros) le président est intrigué par une légère dépression surmontée par quelques branchages. Il faut s'approcher tout près pour se rendre compte qu'il s'agit d'une véritable entrée de gouffre…
Une entrée méandriforme de 2 m de long pour 1 m de large qui donne sur un puits vertical estimé à 6 m. Les pierres roulent encore un peu plus bas dans ce qui semble être une amorce de galerie. Aucun doute, ce gouffre n'est répertorié nulle part et était totalement inconnu des spéléos. Les branchages coupés récemment indiquent que les forestiers, eux, le connaissaient.Nouveau gouffre
Pas le moindre bout de corde pour tenter la descente, il faudra donc revenir prochainement avec du matériel. Ce n'est peut-être qu'un troutrou comme il en existe des centaines mais il fallait quand même un gros coup de bol pour tomber dessus par hasard. En cette période d'Epiphanie le président soupçonne même une lumière divine qui aurait guidé ses pas jusque là !
Les Rois Mages ne seront pas toujours de la partie et il semble plus raisonnable de faire un pointage GPS pour pouvoir revenir à coup sûr : X : 862,134 - Y : 169,502 - Z : 860 m
carteLa suite le week-end prochain si la neige pointe toujours au chômage…
Quant aux chaussures jetables à 9.95 €uros, elles ne méritent quand même pas la poubelle pour cette première sortie. Elles auront droit à une épreuve de rattrapage sur terrain moins pentu et moins glissant.