Spélé'Haut-Jura
le site du Spéléo Club SanClaudien

Spéléologie et descente de canyons

ecole speleo

Pourquoi, comment :

Sous terre, les modes de progression sont variés, et très souvent, l’usage de cordes est requis pour le franchissement de verticales, ou pour s’assurer au dessus du vide. L’acquisition des techniques de progression sur corde fait l’objet de toutes les attentions de la part des formateurs du club. C’est à la fois un élément indispensable pour pouvoir se déplacer dans la plupart des cavités (même les grottes plus ou moins horizontales ont leur lot de puits ou de ressauts), et un élément de sécurité obligatoire. Afin d’initier, puis de perfectionner les nouveaux venus, des sites ont été aménagés spécifiquement. Le but recherché dans tous les cas est l’acquisition de  l’autonomie en toute sécurité.

 porte sachet

La grotte de Coinans

coinans

Le porche  un jour d'hiver

Située sur la commune de Pratz, elle a la particularité d’être accessible toute l’année et sans marche d’approche. En effet, le porche de la grotte s’ouvre en bord de route, et les 150 premiers mètres sont spacieux et insensibles aux précipitations.

Elle comporte 6 ateliers :

-    On rencontre le premier dès le porche franchi, aménagé dans la coupole naturelle qui fait office de première salle. Un œil non exercé ne verra généralement rien, tant les amarrages sont discrets et peu accessibles. Il consiste en une montée déclive de 5 m, puis d’une très longue main-courante, d’abord facile, puis aérienne et technique. De celle-ci, des points de descentes fractionnées sont possibles pour regagner le sol.

-    Le deuxième consiste en une main courante oblique, suivie d’une verticale de 3 mètres. Il est situé à droite du premier escarpement

-    Le troisième est une tyrolienne, qui part du plafond en haut de l’escarpement, pour descendre dans la salle d’entrée.

-    Le quatrième est un puits qui barre le passage (4 m), à descendre partiellement pour gagner la galerie qui fait suite. Des amarrages sont situés de part et d’autre de la margelle. La partie droite étant équipée également de forages, pour mettre en œuvre la technique légère des amarrages forés (AF).

-    Le cinquième est un autre puits (5 m), que l’on équipera à main gauche.

-    Le dernier consiste en une montée de cheminée (8 m) suivi d’une descente d’environ 17 m, fractionnée et en partie plein vide.

 coinans

La vire du premier atelier

La Cheminée pédagogique :

Située dans une cavité que l’on ne dévoilera pas, une cheminée naturelle s’ouvrant dans le plafond d’une salle est un excellent terrain d’entraînement aux techniques cordes. Haute de 20 m, elle est équipée en permanence d’une corde fixe. Celle-ci permet de gagner rapidement le sommet, pour ensuite pouvoir installer une seconde corde parallèle, qui pourra exploiter toute une série d’amarrages variés afin de recréer de multiples fractionnements ou déviations.

 chassal

Passage d'un fractionnement à la montée

La particularité de cet atelier, c’est qu’il est accessible quelque soit la météo, et que le formateur peut être présent  à coté de l’élève en permanence, et ce sur une hauteur de 20 m. Pédagogiquement, on a pas mieux. Les élèves (ou simplement les spéléos désirant s’entraîner), peuvent rapidement faire des progrès, que ce soit en simple progression, ou pour l’apprentissage de l’équipement. Diaporama

La falaise de Porte-Sachet :

  porte sachet

La falaise, vue depuis l'autre rive de la Bienne, vers les carrières de Chassal

Sous ce nom curieux, se cache une falaise située rive droite de la Bienne, en face de l’usine électrique de Porte-Sachet, 1 km avant Chassal. Ancienne école d’escalade, elle est désormais équipée de 2 lignes de descentes situées dans une grosse fracture verticale, restituant assez bien le contexte souterrain du puits. La hauteur est d’environ 30 m, mais la configuration est telle que le vide n’est pas très pesant.

 La falaise du Plan d’Acier :

gaulois

gaulois

les 60 derniers mètres sont en fil d'araignée et vous déposent dans la forêt !

On y accède par Avignon-les-St-Claude. Elle surplombe la zone industrielle d’une hauteur vertigineuse, au lieu dit « la tête du gaulois ». On y trouve de nombreuses voies d’escalade artificielle ouvertes par les gendarmes du PGM de Morez, mais une seule voie intéressera le spéléo.

Elle est équipée pour une descente (et une remontée) de plus de 110 m de hauteur, dont un tronçon d’environ 60 m en fil d’araignée. Réservée donc au sujets aguerris et non sujet au vertige !

Cavités d’initiation non techniques :

la grusse

Dans le réseau supérieur de la Grusse (St-Claude)

 Dans un autre registre, nous réalisons souvent des initiations au monde souterrain dans des cavités ne nécessitant pas l’usage de corde. Nous fréquentons de façon régulière, principalement le réseau supérieur de la grotte de la Grusse à Saint-Claude, la grotte de la Pontoise (Villard-sur-Bienne), et la grotte du Boeuf à Saint-Hymetierre.

la pontoise

Dans les grandes salles de la grotte de la Pontoise

caborne boeuf

Initiation à la Caborne du Boeuf