Guidage grotte de Balerne (Mont-sur-Monnet)

Christophe et Aurore Schneider, Alina (correspondante allemande d’Aurore), Floriane Bauer, François Jacquier

Sortie prévue depuis une quinzaine de jours par Toff pour occuper Alina la correspondante allemande de sa fille. A l’origine il était prévu que ce soit une sortie canyon, mais finalement ce sera initiation à la spéléo…
Rendez-vous 14h30 à l’église de St-Laurent, et départ après un rapide tour de présentations en direction de Mont-sur Monnet. Petite étape au lapiaz de Loulle où il n’est pas très commode d’expliquer à Alina l’action corrosive de l’eau de pluie chargée en acide carbonique sur les dalles de calcaire du Jurassique Supérieur… Avec quelques mots d’Anglais elle semble comprendre à peu près. Vous avez sans doute remarqué qu’avec les correspondants allemands venus apprendre le Français on finit toujours par parler en anglais !

Dix minutes plus tard on est sur le parking de la grotte, distribution du matériel puis tout le monde à la queue leu leu et en silence sur la vire d’accès jusqu’à l’entrée de la grotte. (Le silence c’est pour ne pas perturber la nidification des faucons pèlerins).

Le parcours souterrain jusqu’au sommet des ressauts de la salle du Lac se passe sans problème. A se demander si Alina n’a pas fait de la spéléo toute sa vie, aisance totale et aucune appréhension ni dans les passages un peu aériens ni dans le boyau étroit qui évite l’escalade d’un ressaut. Du coup ce sont les guides les plus empêtrés pour lui donner quelques explications… Comment lui faire comprendre la présence de nombreuses coquilles d’huitres dans les parois par exemple ? Heureusement, c’est Floriane qui prend le relai en Anglais, du coup c’est nous qui ne captons pas tout, mais les deux ont l’air de se comprendre et c’est l’essentiel !

On ne voulait quand même pas faire cette petite incursion souterraine sans immortaliser l’évènement, le retour vers la surface sera donc ponctué de quelques étapes où les demoiselles prendront la pose devant l’objectif du Canon G10.

Dehors le temps a bien changé, le vent s’est levé et des nuages gris s’accumulent dans le ciel. Nous avons prévu un passage à Loulle pour montrer les traces de dinosaures à Elina, mais une fois sur place c’est un déluge qui nous attend et la visite sera des plus brèves…

La journée se terminera donc à 5 sous le hayon du Partner présidentiel à partager un paquet de mini BN qui sera le bienvenu.