Spélé'Haut-Jura
le site du Spéléo Club SanClaudien

Spéléologie et descente de canyons


SDNO : Loïc, Lulu
SCSC : Guillaume, Dom, Jean-Luc, Patrick, François J, François Jeantet
Autre : Stéphane Pradera

Loïc : Pour une fois pas de rdv chez Jean-Luc à 10h, on se donne rdv au niveau de la barrière de l’usine électrique à 8h00 avec le café quand même…
On fait les équipes, on discute de la mise en œuvre de la manip de la journée et sans perdre trop de temps on file direction le Flumen.
Je pars tout seul à pied direction la résurgence pour lancer les cordes (celle du rappel et celle de la traction) que Guillaume a installées comme un chef la veille avant d’être rejoint par Jean-Luc, Stéphane, Guillaume et Patrick.

Les 2 François et Dom resteront en bas afin d’accrocher les charges.
Le matos est assez rapidement en haut, je m’équipe, je pense en avoir pour 2 bonnes heures de plongée. J’ai pris un dévidoir avec 100m de fil, je m’étais arrêté à -80m la dernière fois et ça continuait à descendre.
Le chauffage est aussi prévu car l’eau est entre 7 et 9° (selon les ordinateurs). La visibilité est moins bonne que la dernière fois mais pas catastrophique du tout (un bon 1,5m de visi).
J’ai pris un diluant TX 9/70 avec, en sécu au fond une 10L, et une 7L de 12/65 à 260 bars un mélange intermédiaire 12L 22/45 et en déco une 12L de NX70 + 7L d’oxygène. Je pars avec 5 bouteilles, j’en pose rapidement 2. je déposerai la 22/45 à -40m juste avant d’attaquer la descente.
Durant la descente je me rends compte que ce n’est pas aussi vertical que ça en avait l’air durant la dernière plongée, ça descend bien quand même, j’arrive assez vite à -80m. Je raboute le fil avec mon dévidoir et je continue à descendre jusqu’à -86m, ensuite le diamètre du conduit se rétrécit un peu (diamètre 1,2m) et surprise, ça remonte...jusqu’à -71m avant de redescendre à -82m pour remonter encore mais le décor change, je remonte dans une faille.
A -70m, j’accroche mon fil ; en regardant mon ordinateur à la maison je m’aperçois que j’ai mis une minute à faire le nœud… :-)
La suite remonte dans cette faille assez longue et étroite d’1m environ. Ma décompression indique 90m de palier, c’est l’heure de rentrer.
L’intimité de cette nouvelle galerie et les bouteilles légères qui remontent derrière se prennent dans le fil au retour et me font perdre un peu de temps aussi… Pour la prochaine plongée, une amélioration de l’équipement dans la zone des -80m sera nécessaire.
J’attaque les premiers paliers à -45m, à -20m je croise Guillaume qui va explorer ce conduit que j’avais raté lors de la première plongée (on se demande comment d’ailleurs!). Il va dérouler 15m de fil pour s’arrêter à -24m. Cette galerie se sépare encore en 2, il fera demi-tour sur autonomie. Guillaume me délestera d’une bouteille.
Stéphane me rejoint avec son bi 4, pour me tenir compagnie pendant un quart d’heure, tout va bien, j’ai chaud (au corps en tout cas, je ne parle pas des mains que je ne sens plus), il remontera mes mélanges fond et me laissera finir mes paliers à -6m.
Pas d’effort après la plongée, je redescendrai par le rappel guidé, le top ! Pareil pour Guillaume, Patrick et Stéphane. On laissera uniquement Jean-Luc pour déséquiper.
Il est 16h, fin des opérations :-), on a mis 8h pour pour monter, plonger (3 personnes), descendre, boire une bière et le crémant que Jean-Luc avait apporté, on a été assez efficaces ! Belle plongée avec 85m de nouvelle galerie découverte dans la zone des -80m, une belle équipe dynamique, c’est comme ça que l’on fait avancer les explorations, ça fait vraiment plaisir !