7) Les gorges du Flumen

mousqueton(Septmoncel,  longueur : 1200 m, dénivellation : 300 m)

 Le Flumen

La sortie du "Best of", située sous le saut du Chien

 Traversant une magnifique cluse typiquement Jurassienne, le Flumen n’a curieusement pas attiré tout de suite les canyonistes Sanclaudiens, bien occupés à ouvrir d’autres sites de taille conséquente. Les gorges, parcourues par un torrent très froid et puissant sont sans doute explorées partiellement depuis fort longtemps par les forestiers et les pêcheurs, mais aussi par des meuniers qui colonisèrent la partie amont. On rencontre en effet de nombreuses ruines de moulins, splendide témoignage d’un passé révolu, où l’eau avant d’être perçue comme un loisir était avant tout une énergie et une nécessité.

Mais cette cluse est une mine d’information sur le plan hydrologique et spéléologique, aussi les spéléos en fréquentent assez tôt certains secteurs, en évitant soigneusement de se tremper, juste pour repérer d’éventuelles cavités ou déposer des fluocapteurs…

Puis les temps changent et en 1990 les « Lyonnais » menés par J-C Berrard équipent sommairement et réalisent la première descente moderne (dans l’eau) et intégrale connue. Sans doute y en a t-il eu des précédentes, mais l’absence d’équipement fait penser que ces pionniers évitaient l’eau le plus possible.

 

Une des cascades du Moulin d'aval,  dans la partie amont de la Cluse du Flumen

 L’année suivante, Jean-Luc Lacroix et Dominique Guyétand emboîtent  le pas en ré-équipant et en nettoyant l’ensemble des cascades.

Vidéo réalisée en 2006 par Fabien Lepissard