Spéléo

  • Baume de BalerneAngélique Frichet, François Jacquier, Johan Sauvonnet

    C'est un peu tardivement que je lance mon appel pour une éventuelle activité (0h30 le jour même). Réveil "Présidentiel" un peu dur après une soirée prolongée !
    Pas de nouvelles de Flo qui s'était manifestée dans la semaine pour sortir aujourd'hui. C'est donc en comité resteint que nous partons en direction de Mont sur Monnet.

  • Jean Luc Gabet, Willy Bourgeois Moine, Louis Daudet, Cécile Feugier, Pierre Jean Barletta, François Jaquier, Guillaume Ballet

    Sur l'initiative de Pierre Jean, une sortie hivernale à la Faviére a été programmée ce beau samedi de Décembre. Rendez vous à 8h30 sur le parking des Arches pour un départ bonne heure vers la grotte car l'ascension se fera à pied, interdiction de mettre une roue de Land Rover sur la piste de ski. Du coup on fera un départ vers les neuf heure à cause d'un chocolat chaud de Pierre Jean.

  • Dom Guyétand

    chassalComme une sortie initiation se profile pour le lendemain, je file à la carrière souterraine pour enlever la corde vétuste qui équipe la cheminée école depuis… un certain temps, et en profite pour équiper la verticale avec 2 trains de cordes.

    Une est directe jusqu’en haut, avec juste une déviation, l’autre comporte 2 fractionnements.

    Également, je me creuse un peu la tête pour voir comment laisser de la corde à demeure sans quelle se fasse voler et surtout sans qu’elle reçoive trop de calcite. Pour mémoire, la corde que je viens d’enlever et complètement croûtée sur 3 ou 4 m de longueur, et ce en l’espace d’à peine 5 ans.chassal

    À suivre !

  • Aurore et Toff Schneider, Myriam Lugand, Dom Guyétand

    ChassalC’est Myriam, lançant un appel pour faire une petite sortie tranquille, qui me décide à organiser une sortie à la cheminée pédagogique de la carrière de Chassal.
    C’est d’autant plus intéressant que d’une part nous avons enfin l’autorisation officielle de la commune (par arrêté municipal), et que ce sera l’occasion de faire une première sortie avec notre petit nouveau Lilian. Manque de bol, problème de communication à revoir, pas de réponse de notre benjamin. Par contre, Toff se décide à venir avec sa fille Aurore, 10 ans.

  • Christian et Renaud Locatelli, Loïc Perrouelle (Oyonnax), François Jacquier

    Troisième plongée de la SDNO cette année pour le rééquipement et topographie de ce siphon majeur du Haut-Jura. Lulu m'avait gentiment prévenu et je rejoins donc la troupe vers 11h30. Une partie du matériel a déjà été acheminé jusqu'à l'entrée de la vasque et j'arrive juste pour le pique-nique en famille…

  • Vincent Quatrepoint, François Jacquier

    Ce nouveau gouffre, en cours d'exploration par le club "Exsurgence", a été découvert l'hiver dernier grâce à un trou dans la neige caractéristique d'une sortie d'air tempéré. Après quelques coups de téléphone pour obtenir des renseignements sur l'équipement nous voilà partis direction St-Maurice. Notre itinéraire depuis St-Lup suit très exactement (mais en sens inverse) le parcours qu'empruntera le Tour de France samedi prochain. Difficile d'imaginer une manifestation sportive d'une telle ampleur passer sur ces routes quasi forestières. Si la météo est de la partie, les images d'hélicoptère risquent d'être révélatrices de l'étendue de la forêt jurassienne !

  • Pierre-Jean Barletta, François Jacquier

    Toute une histoire ce gouffre... En 2006, lors de notre première descente avec Jean-Luc Lacroix nous étions tombés sur un infame charnier. En effet, situé non loin de la cabane de chasse locale, ce gouffre devait servir de dépotoir pour tous les viscères et autres résidus non consommables.

  • iconThomas & Bruno Mischler

    En cet après-midi ensoleillé nous décidons d'aller repérer le gouffre de Petit Chatel. Un coup de fil à François pour confirmer les coordonnées et hop, nous voilà parti.
    À l'entrée du chemin il y a encore pas mal de neige. Alors nous nous garons le long de la trois voies ; ben j'peux vous dire que ça circule...

  • SCSC : Guillaume, PJ (moi)
    Club à côté de Lons le Saunier (Un truc dans la Bresse avec des L et des H je crois.. )  : Simon (moniteur), Thomas (son fils de 12 ans),
    un autre papa que sa femme et ces filles ont laissé exceptionnellement filer sous terre (je sais plus son nom donc on dira Michel.. oui il avait une tête de Michel ! (même si je suis à peu près sûr que c'est pas Michel.. (Oui j'aurais pas du traîner pour le CR déjà que le jour même j'oublie toujours les nom des gens !)

  • Jean Luc Lacroix et Anne Corriol (SCSC), Louis Journault (SCL), puis Bruno Mischler (SCSC) qui nous a rejoint en cours de route.

    On avait fait un petit entrainement en salle mardi soir, histoire de réviser (pour moi), apprendre (pour Louis), les manip de cordes.
    Louis, après avoir découvert la spéléo en horizontal (dont la BAC), était curieux d'aller voir comment ça se passait en vertical, donc : les grandes roches. "Petit échauffement" maison le matin (6km de course à pied dans et sous la neige, ça remplacera notre marche d'approche), puis on s'équipe au chaud à la maison et on part avec les pelles, pioches, etc car on a peur que la plaque d'entrée ne soit scellée par le gel et la neige.

  • François Jacquier ; Jean-Luc, Éliot Gabet ; Maxime (un copain d’Éliot) ; Thomas, Bruno Mischler

    Eh ! On avait pas dit qu’on y retournerait ! Et ben nous y voilà ! Et cette fois rien ne sera laissé au hasard.
    13h30 : rendez-vous chez Jean-Luc. Tenez-vous bien, tout le monde est à l’heure. Même le Président. Le temps d’un café est nous voilà sur le départ.
    14h00 : Les voitures sont constituées et c’est parti ! François a deux courses à faire et Jean-Luc voudrait montrer le belvédère de Roche Blanche à Maxime et comme Thomas est en conduite accompagnée nous partons devant pour préparer le trou.

  • Jean-Luc Gabet, François Jacquier, Bruno Mischler

    C’est un peu tardivement que l’on se décide à partir pour un petite reconnaissance du gouffre des Molunes. Le temps de récupérer Jean-Luc chez lui et nous voilà parti. Il est pas loin de 16h30 quant on déballe nos affaire devant la mairie des Molunes. Juste le temps d’expliquer à des touristes en perdition comment rejoindre le belvédère de Roche Blanche et nous voilà parti à la recherche du gouffre. François et Jean-Luc ont encore une bonne mémoire et le gouffre est bien vite retrouvé. Une fois équipé je me lance à l’assaut du gouffre. D’après François un équipement "sommaire" doit être en place. Muni de ma plus belle trousse à Spit je commence à équiper et, effectivement, dès le premier fractio je double l’amarrage existant. Tout va bien, le gouffre est beau, la roche sonne bien, ça promet une belle sortie.

  • iconAngélique Frichet, Philippe Mercanton, Dominique Guyétand, François Jacquier

    Petite sortie à tendance verticale initiée par Dom en milieu de semaine. Rendez-vous fixé à Molinges dès 13h30, tout le monde est à l'heure, même Philippe guidé par son GPS.
    Le temps de charger les sacs dans la Papamobile présidentielle et nous voilà partis en direction de Choux.
    Courte halte à la cascade de Vulvoz pour montrer à Philippe un site qu'il ne connait pas. Un groupe de canyoneurs Belges se prépare justement sous le regard médusé d'une brochette de randonneurs style babacools soixante huitards, mais vraiment sur le tard... Une rencontre improbable !
    Deuxième arrêt sous le cirque de Vulvoz où les deux vétérans narrent leurs prouesses de jeunesses en désignant tour à tour d'un doigt tremblant les multiples orifices qui percent la majestueuse falaise.

  • Marie Parachout, François Jacquier pour le S.C.S.C
    Pascal Barrier, Johan Badey, Paul Cordier et Jean-Pascal Grenier pour le S.C.L

    Cette première sortie de Marie aura été largement sponsorisée une nouvelle fois par des grandes marques comme Toupargel, Picard, Igloo qui, sans parler de la température, n'ont pas lésiné sur la décoration extérieure avec une débauche de givre et de brouillard artificiels, approche de Noël oblige ! Un peu trop peut-être en ce qui concerne le brouillard... pour tout dire, le président qui mène la marche depuis Les Moussières se fie beaucoup plus à son GPS qu'à la masse blanche et opaque qui occulte complétement son pare-brise... Du rarement vu !

  • Florence Offner, Dom Guyétand

    gouffre VincentEn vacances cette semaine 42, j’avais lancé un appel sur la liste afin tenter de trouver un équipier pour une virée souterraine ou canyonistique. C’est Florence qui répond à mon invitation, libre ce vendredi.
    Un temps, j’avais envisagé quelque chose d’assez ambitieux pour Florence, à savoir une virée au fin fond de la Douveraine, soit pour repérer encore quelques recoins que je connais peu ou pas, soit pour préparer une future escalade en artif. Mais dame météo n’a pas été de cet avis, aussi devons nous nous replier sur quelque chose de plus agréable et plus facile, à savoir la zone des puits du Gouffre Vincent à Dortan.

  • Pierre-Jean Barletta, Guillaume Ballet, François Jacquier

    Sortie initiée par nos deux compères de retour du stage perfectionnement dans le Gard. Pierre-Jean ne connaît pas le gouffre tandis que Guillaume en est à sa quatrième descente et ne semble pas s'en lasser, quand on aime on ne compte pas !… Il faut dire que le gouffre est toujours équipé ce qui facilite bien les choses. Pour ne pas faire bande à part le président se greffe sur la sortie accompagné de son Canon. Dans le doute nous nous chargeons de toutes les cordes et amarrages que nous trouvons au cas où le trou soit déséquipé.

  • François Jacquier 

    Suite à quelques indications de Pascal Lamidey rencontré la veille au Forum, je me décide à rendre une petite visite à cette modeste cavité que j'avais eu un mal de chien à trouver il y a... de nombreuses années...

  • Marie Parachout, Aurore Shneider, Lilian Richard, Pierre-Jean Barletta, Jérémy Pignier, Christophe Schneider, Dominique Guyétand, François Jacquier

    Entraînement à CoinansPremière sortie club à la fois pour Lilian et pour Pierre-Jean. La grotte école de Coinans offre une nouvelle fois un terrain de jeux idéal à l'apprentissage des techniques de progression sur corde. Plusieurs ateliers sont mis en place et les quatre "nouveaux" peuvent faire des manips sous l'oeil vigilant des quatre "anciens".
    Le niveau d'eau est assez important dans la galerie d'entrée et Lilian, équipé de chaussures de rando en fera les frais (dans tous les sens du terme)... Marie quant à elle ne peut pas s'empêcher de répertorier et d'identifier les quelques rhynostelles et barbalophes qui pendent au plafond sans longes d'assurance.
    Quelques heures à la fois décontractées et instructives avec Thé et café chauds à la sortie accompagnés de briochettes et fondants au chocolat.

  • descendeurMarie Parachout, Pierre-Jean Barletta, Angélique Frichet, François Jacquier

    Rendez-vous donné sur le parking du Mc Do (pour être sûr d'avoir la frite ! ) où tout le monde embarque dans la bétaillère présidentielle. Comme toujours le concept de la ligne droite n'est pas encore parvenu dans l'esprit du chauffeur car l'itinéraire connaitra bien des slaloms : cirque de l'Enragé, falaises de Chancia, traces de dinosaures de Coisia.

  • Louis Daudey, Jérémy Bolard, Dom Guyétand

    Nous voilà déjà en septembre, et encore aucune exploration n’a été menée dans cette grotte majeure, où subsistent encore quelques points d’interrogation. Après l’achèvement de l’escalade de la grande cheminée Oxéo, plus haute verticale du trou avec 40 m de hauteur, mais hélas borgne et donc sans espoir de suite, il devenait urgent de poursuivre les investigations.